Travail sur Soi

07/10/2014

Pourquoi les gens ne guérissent pas ? de Maria de los Ángeles Rodeiro

 
Un médecin intuitif partage avec nous sa vision unique de la raison pour laquelle les gens ne guérissent pas.
Il a longtemps pensé que tout le monde voulait être guéri. Mais il a fini par se rendre compte que « la guérison était très désagréable ! »
Les obstacles à la guérison comprennent le fait d’abandonner de vivre dans le passé, de cesser d’être une victime, et la peur du changement. Diriger notre pensée et notre énergie sur notre passé se fait au détriment de nos cellules et de nos organes qui ont besoin d’énergie pour fonctionner et guérir.
La guérison exige de vivre dans le présent et de récupérer l’énergie piégée dans nos traumatismes et dans nos blessures.
Ce médecin dit que la seule raison de nourrir et de garder le passé vivant, c’est l’amertume de ce qui s’est passé. Refuser de pardonner à un évènement ou à une personne du passé produit des fuites d’énergie. Le pardon guérit les fuites. Le pardon n’a rien à voir avec le fait de ne pas responsabiliser les autres pour les blessures qu’ils ont causées .Il a plus à voir avec la liberté de la personne qui se perçoit comme une victime.
Quand nous arrivons à voir un évènement douloureux de notre vie comme un message ou un défi plutôt que comme une trahison personnelle, l’énergie de vie liée à cet évènement reflue vers les circuits énergétiques de notre corps physique.
Les gens ne guérissent pas parce qu’ils ne se sont pas libérés de l’illusion d’être une victime. Trop souvent, les gens obtiennent du pouvoir sur les autres grâce à leurs blessures parce qu’ils ont trouvé que ça leur apportait du soutien. Les blessures deviennent alors un moyen de manipuler et de contrôler les autres.
La guérison exige souvent des changements de mode de vie, d’environnement et de relations. Le changement peut être effrayant !!!Il est facile de rester dans un circuit d’attente, en affirmant que l’on ne sait pas quoi faire, alors que c’est rarement vrai. En fait, lorsque nous restons dans un circuit d’attente et que nous savons exactement ce qu’il faut faire, c’est que nous sommes terrifiés par le fait d’agir en conséquence…
Le changement est effrayant, et le temps d’attente donne un sentiment de sécurité, alors que la seule façon d’acquérir véritablement ce sentiment de sécurité est d’entrer dans le tourbillon des changements et de se sentir vivant à nouveau.
La guérison nécessite une action. Manger, l’exercice quotidien, prendre des médicaments naturels, produisent des changements sains dans le physique.
Relâcher le passé, laisser tomber les emplois stressants ou les relations inappropriées sont des actions qui libèrent l’énergie du corps. Ce qui améliore l’une améliore l’autre, la puissance physique et l’énergie sont intimement liées.
Même le processus de la mort auquel nous sommes tous confrontés, peut devenir un acte de guérison des vieilles blessures qui se libèrent en résolvant les questions laissées en suspens avec ses proches. 

 

TRAVAIL SUR SOI

 

Le pardon est essentiel pour l'évolution

 

Pourriez-vous nous parler un petit peu du pardon  ?

« Le pardon est nécessaire à l'évolution. Comme tu le dis, le pardon, tout comme l'Amour d'ailleurs, a plusieurs facettes, mais le pardon le plus important est celui que vous donnez à vous-mêmes car il annihile toute culpabilité.

Parfois, les êtres humains vivent des expériences plus ou moins faciles qui les culpabilisent.Avant de pardonner aux autres, pardonnez-vous à vous-mêmes, car quoi que vous fassiez cela fait partie de votre plan de vie, cela fait partie de ce que vous avez choisi avant de venir sur ce monde !

Vous ne pourrez jamais évoluer spirituellement si vous n'appliquez pas le pardon ! Le pardon est essentiel ! Vous ne pourrez jamais connaître certaines facettes de l'Amour si vous n'appliquez pas le pardon, d'abord le pardon à vous-mêmes, ensuite le pardon aux autres.

Le pardon est parfois un peu difficile à cerner, car globalement vous avez l'impression que vous avez pardonné, mais au niveau subtil, au plus profond de vous-mêmes, nous dirons même dans votre inconscient, le pardon n'est parfois pas total.

Pourquoi ? Parce que votre ego vous trompe et vous dit : « bien sûr que tu as pardonné et que tu t'es pardonné ! » Mais lorsque vous vous remémorez certains moments de votre vie qui ont pu vous faire souffrir, et si vous en ressentez encore une souffrance, même très légère, c'est que le pardon n'a pas été total !

Le pardon doit se faire ainsi : lorsque vous avez été en dualité ou en souffrance avec quelqu'un, il faut simplement dire : « je pardonne totalement à cette personne pour la souffrance qu'elle m'a involontairement occasionnée. Qu'elle me pardonne également pour toutes les souffrances que j'ai pu lui créer involontairement, et que nous soyons dans la paix, dans la sérénité et dans l'Amour. »

Il ne faut pas le faire qu'une seule fois !Ce genre de pardon doit se faire jusqu'à ce que tout soit libéré en vous. Un jour, vous sentirez que tout est libéré en vous, car si vous rencontrez cette personne et que vous la voyez avec d'autres yeux, ceux de la fraternité, si vous êtes même dans la joie de la rencontrer, c'est que le pardon est total.

Pour qu'un travail sur le pardon puisse s'accomplir, il faut parfois des semaines, des mois. Cela ne demande pas de vous investir longtemps, il suffit de quelques minutes, mais il faut le faire souvent lors de vos méditations, lorsque vous sentez qu'il y a encore des difficultés relationnelles.

Enfants de la Terre, le pardon est essentiel pour l'évolution, pour votre propre évolution, pour l'harmonie et l'Amour ! »

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

 

TRAVAIL SUR SOI

 

La paix intérieure

 

 

Comment faire pour rester dans la paix intérieure et la sérénité qui sont nécessaires pour être en paix avec les autres ?

« Question très importante !

La paix intérieure se travaille en permanence. Comment ? Déjà en ne se laissant pas déstabiliser émotionnellement par tout ce qui se passe autour de vous, sinon à ce moment-là il vous est très facile de perdre votre force intérieure.

Nous parlons de paix, mais nous parlons surtout de sérénité. Comment travailler cette sérénité ? Lorsque vous sentez que votre émotionnel commence à vous déstabiliser, poser vous un instant, asseyez vous. Pendant quelques instants, essayez de vous visualiser en tant qu'Etre de Lumière, et demandez-lui simplement qu'il stabilise votre émotionnel, qu'il vous permette de relativiser ce qui a occasionné ces perturbations.

Soyez certains que si vous le faites l'exercice de vous asseoir, de vous relier et de demander à votre Divinité qu'elle stabilise votre émotionnel, qu'elle fasse descendre cette sérénité en vous, vous pourrez acquérir cette sérénité. Bien sûr cela ne se fera peut être pas la première fois parce que votre personnalité et surtout votre mental sont très forts, très puissants, mais petit à petit vous vous rendrez compte que le mental se retire, car il est impuissant par rapport à la force spirituelle de votre âme et de votre Divinité. Alors faites ainsi, une, deux, trois fois, et vous verrez que de plus en plus vous acquerrez la maîtrise de votre émotionnel.

L'émotionnel est force, l'émotionnel est faiblesse, en fonction de la façon dont vous vous en servez. Il peut vous propulser vers le haut ou vous mettre complètement à terre. Il faut donc que vous puissiez comprendre quelle est la partie de votre émotionnel qui est mise en action. Est-ce un émotionnel qui vous élève vers votre âme, qui vous fait comprendre, qui vous aide à évoluer, ou est-ce un émotionnel qui génère de la peur, de l'impuissance ou de la colère ?

Si c'est un émotionnel inférieur, demandez encore avec plus de confiance, de foi et d'Amour à votre Divinité, à l'Etre de Lumière que vous êtes, demandez-lui de venir vous aider afin de stabiliser la partie de vous-mêmes qui est perturbée.

Que pouvons-nous encore dire au niveau de votre émotionnel ?

L'émotionnel fait partie de l'humain, donc il a une nécessité. Un émotionnel bien géré est très évolutif, il vous sert réellement.

Imaginez que votre émotionnel soit comme un tremplin. Il peut vous propulser que le haut, mais s'il est faible, s'il a un trou, il peut vous précipiter vers le bas. C'est donc à vous de faire en sorte d'avoir un émotionnel solide afin qu'il puisse vous propulser vers le haut.

Comment un émotionnel solide peut-il vous propulser vers le haut ? Cela peut vous paraître difficile à comprendre, mais il vous ouvre des portes ; il est là, au niveau de l'inconscient, pour vous ouvrir les portes qui mènent à votre âme et bien plus loin encore. C'est pour cela qu'il ne faut absolument pas vouloir réduire votre émotionnel au silence. Si c'est le cas, vous ne pouvez pas évoluer car vous vous privez d'un atout important de votre vie, vous êtes un peu comme un zombie, comme un robot.

Vous avez besoin du centre émotionnel, et d'une certaine manière vous devez le domestiquer, le mettre au service de l'humain, le mettre au service du spirituel en vous".

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
  •  

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×